Démarche de création d’entreprises

Le taux d’adhésion des Français dans le monde de l’entrepreneuriat ne cesse d’augmenter depuis les quinze dernières années. Cependant, toutes les personnes qui désirent créer une entreprise avec succès doivent connaitre ces quelques étapes.

La définition du projet

Créer une entreprise ne se fait pas en deux ou trois jours. C’est un projet qui exige une réflexion profonde concernant le produit ou le service à vendre ainsi que la viabilité dans le temps. Une fois cette étape passée, il est important de définir le projet à lancer. Cette étape comporte l’étude de marché, c’est-à-dire, l’analyse du marché où l’on souhaite se positionner. Cela considère l’analyse de l’offre à proposer, de la zone géographique à engager, du segment à intégrer, etc. On définira également les atouts et les menaces vis-à-vis de la concurrence que ce soit sur la qualité des produits à proposer, les prix à appliquer, la population ciblée, les outils de marketing à adopter, etc.

La rédaction du business plan

Une fois le projet défini, on procède à la mise en place du business plan. C’est une étape clé, car elle permet d’interpréter à l’avance la balance financière de l’entreprise. Entre les dépenses et les gains, cette étape détermine les perspectives de rendement de l’entreprise dans le futur ainsi que sa viabilité dans le temps.

La recherche de financement

Il essentiel de posséder les ressources financières nécessaires pour commencer l’exécution d’un projet. Un business plan bien établi peut convaincre facilement les financeurs si par malheur, le fonds personnel du fondateur n’est pas suffisant pour lancer le projet. Pour cela, on peut demander de l’appui au sein d’une banque, chercher un partenaire financier ou un investisseur, passer par le crowdfunding ou autres.

Le choix du statut juridique

Le statut juridique dépend de plusieurs paramètres. Entre autres, si vous souhaitez lancer seul le projet, vous pouvez opter pour une entreprise individuelle. Si vous avez des associés, le statut de SARL est plus approprié.. Ce statut va aussi dépendre de votre capital initial. C’est une étape cruciale, car le choix du statut détermine certains modes de fonctionnement de l’entreprise dans le futur.

La création de l’entreprise à proprement parlé

La facilité de cette étape dépend du choix du statut juridique. Pour devenir auto-entrepreneur, le fondateur n’a besoin que d’une déclaration de début d’activité au CFE (Centre de Formalité des Entreprises). Quant à la création d’une société, les démarches sont un peu plus longues avant que la société ne devienne une personnalité juridique à part entière. Elle pourra lancer ses activités lorsqu’elle sera enregistrée au RCS et disposant d’un numéro SIREN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.